Page 81

Transcription

  • Toussaint.

  • Le vol? Moi, le vol, mon fils?
  • Tu mens dhienchien; hors de ma vue, hors d’ici te dis-je ou je te‘étrangle.
  • Dis-tu vrai? Isaac est entre leurs mains.
  • Non traitre, bourreau … bourreau.

  • Le-nègre-à-lunettes ( sententieux)

  • Je dis : ô que les querelles pourrissent longuement !
  • Je ne suis pas de ceux qui crachent l’huile sur le feu
  • Mais j’ai choisi de jeter l’eau sur la braise
  • et je dis que je renifle ici un crime : le crime contre l’oubli, le crime contre le fils et je dis que le père n’a pas le droit de pendre le fils dans le fil rancunier de ses souvenirs cruels
  • et je dis qu’il faut savoir oublier, que le tort des vaincus est d’être vaincus, mais que leur crime est de ne pas savoir pas oublier
  • et je dis que, bénévole ministre des bienséances, je cravache de la mention “inopportune” l’indécence exposée des questions - qu’on-devrait-taire.
  • « Inopportun», comprenez vous ?
  • Je dis : ô , je veux oublier longuement.

  • Toussaint (debout)

  • …. Et moi je veux crier

  • Et Le-nègre-à-lunettes ( s’enfuyant)

  • Je dis : ô que les querelles pourrissent ! Au secours ! Au secours !

Entrent des prètres.

  • 1er Pretre ( index tendu vers Toussaint)

  • Ladre, je te défends, si tu vas par les chemins et si tu rencontres une person ne qui te parle de te mettre au dessus du vent avant de répondre .

  • 2 ème prètre.

  • Ladre, je te défends d’aller dans les ruelles étroites, de peur que quelqu’un ne te rencontre. n